Mourir pour l’invisible – voilà la métaphysique.   E. Levinas, Totalité et Infini

Emmanuel Levinas
+ Un homme, une vie
+ Oeuvre et écrits
+ Bibliographie
+ Lévinas de A à Z
+ Librairie en ligne
 -  Un livre, un auteur

Espace philosophique

Dimension internationale

Outils pédagogiques

Dialogue

livautlogo.gifUn livre, un auteur - François Poirié

François Poirié, Emmanuel Lévinas. Essai et entretiens, Actes Sud, 1996, 213 p.

Babel, n° 213
ISBN : 2-7427-0842-1
La Manufacture, 1987

 


Sommaire

Préface à la deuxième édition

Avant-propos

I - Rupture de l'immanence

Idéologie et idéalisme
de la conscience à la veille
Sur la mort dans la pensée de Ernst Bloch
De la déficience sans souci au sens nouveau


II - L'idée de Dieu

Dieu et la philosophie
Questions et réponses
Herméneutique et au-delà
La pensée de l'être et la question de l'autre
Transcendance et mal


III - Le sens de l'être

Le dialogue
Notes sur le sens
La mauvaise conscience de l'inexorable
Façon de parler






Pourquoi il y a le tiers

"Pourquoi il y a le tiers. Je me demande parfois s'il ne se justifie pas ainsi : rendre possible une responsabilité pour autrui dés-intéresée, exclut la réciprocité; mais autrui serait-il sans dévouement à l'autre? Il y faut un tiers. Quoi qu'il en soit, dans la relation avec autrui je suis toujours en relation avec le tiers. Mais il est aussi mon prochain. A partir de ce moment la proximité devient problématique : il faut comparer, peser, penser, il faut faire la justice, source de la théorie. Toute la récupération des Institutions — et de la théorie elle-même — de la philosophie et de la phénoménologie : expliciter l'apparaître — se fait selon moi, à partir du tiers. Le mot «justice» est en effet beaucoup plus à sa place là où il faut non pas subordination à autrui m'ais l'équité. S'il faut l'équité il faut la comparaison et l'égalité : l'égalité entre ce qui ne se compare pas. Et par conséquent le mot justice s'applique beaucoup plus à la relation avec le tiers qu'à la relation avec autrui. Mais en réalité la relation avec autrui n'est jamais uniquement la relation avec autrui : d'ores et déjà dans autrui le tiers est représenté; dans l'apparition même d'autrui me regarde déjà le tiers. Et cela rend tout de même le rapport entre la responsabilité à l'égard d'autrui et la justice extrêmement étroit."

Emmanuel Lévinas, De Dieu qui vient à l'idée, J. Vrin, Paris, 1982, p. 132-133; Dieu et la philosophie. Questions et réponses.


Date de création : 15/10/2006 - 18:11
Dernière modification : 15/10/2006 - 18:11
Catégorie : Un livre, un auteur
Page lue 3133 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Nouveauté


Levinas sur Kindle



Livres de Levinas pour liseuse Kindle


Recherche





Nouvelles RSS

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne


^ Haut ^

Espacethique : l'aventure éthique de la responsabilité à partir de la vie et de l'oeuvre d'Emmanuel Levinas ©  2000-2017

Notice légale | Plan du site | Boutique en ligne @Store | Contact
Conformément à la Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site déclaré auprès de la CNIL le 4/11/2005 sous n°1131097
« Espacethique participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers amazon.fr/ . »







  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL