Chaque fois que quelqu'un meurt, c'est l'ensemble de l'humanité qui en est responsable   Emmanuel Levinas, Pour une philosophie de la sainteté

Emmanuel Levinas
 -  Un homme, une vie
+ Oeuvre et écrits
+ Bibliographie
+ Lévinas de A à Z
+ Librairie en ligne
+ Un livre, un auteur

Espace philosophique

Dimension internationale

Outils pédagogiques

Dialogue

levianlogo.gifUn homme, une vie - Récit autobiographique

Emmanuel Lévinas a souvent résumé lors d'articles ou d'entretiens une portion de sa vie. Dans cette page, nous nous reposons sur le témoignage de l'auteur pour unir de façon nouvelle la "petite histoire" à l'histoire de l'humanité du XXème siècle. Saisir le sens sans saisir l'être comme un objet mais comme une interpellation, un éveil à l'expérience éthique, c'est l'exercice d'écriture synoptique que nous risquons à partir de l'article autobiographique Emmanuel Lévinas (né en 1906) repris en conclusion de Difficilie liberté sous le titre de Signature..

Cette histoire est marquée par des références à un contexte historique, religieux et culturel très circonstancié.

Elle est ponctuée de noms propres de personnes et de lieux.

L'histoire d'Emmanuel Lévinas prend consistance à partir d'un événement traumatique fondateur qui le fait naître à la vie d'autrui.

Cette naissance de la conscience instaure entre le même et l'autre un espace-temps où se dessine l'expérience fondamentale de la responsabilité.

Entrer dans l'éthique de la responsabilité avec Emmanuel Lévinas, c'est assumer la possibilité d'être témoin et survivant des massacres qui se déroulent sous nos yeux; c'est accomplir son devoir de mémoire et accepter d'enseigner les générations futures; c'est permettre que des institutions puissent rendre la justice et contribuer à l'établissement d'un espace social où s'expérimentent la fraternité, la bonté et la paix.

 Emmanuel Lévinas (né en 1906)

Synopse

La Bible hébraïque dès le plus jeune âge en Lituanie, Pouchkine et Tolstoï, la révolution russe de 1917 vécue à onze ans en Ukraine.

 
 

Avant propos  (Noms propres)

Depuis 1923, l'Université de Strasbourg où enseignaient alors Charles Blondel, Halbwachs, Pradines, Carteron et, plus tard, Guéroult.

Les noms propres dont le dire signifie un visage -les noms propres au milieu de tous ces noms et lieux communs- ne résistent-ils pas à la dissolution du sens et ne nous aident-ils pas à parler?
 
Conscience de soi et proximité du prochain

Amitié de Maurice Blanchot et, à travers les maîtres qui avient été adolescent lors de l'Affaire Dreyfus, vision, pour un nouveau venu, éblouissante, d'un peuple qui égale l'humanité et d'une nation à laquelle on peut s'attacher par l'esprit et le coeur aussi fortement que par des racines.

Séjour en 1928-1929 à Fribourg et apprentissage de la phénoménologie commencé un an plus tôt avec Jean Hering. La Sorbonne, Léon Brunschwicg. L'avant garde philosophique aux soirées de samedi chez Gabriel Marcel. Le raffinement intellectuel -et  anti-intellectualiste- de Jean Wahl et sa généreuse amitié retrouvée après une longue captivité en Allemagne; conférences régulières depuis 1947 au Collège philosophique que Wahl avait fondé et qu'il animait.

La valeur de toute une série de philosophes, de théologiens et de moralistes, de politiques et même l'opinion publique, attachent à la notion, à la pratique -et, en tout cas, au mot dialogue- au discours que les hommes face-à-face tiennent entre eux, s'interpellant et échangeant énoncés et objections, questions et réponses, atteste une orientation nouvelle de l'idée que, peut-être à la suite des épreuves du XXème siècle depuis la première guerre mondiale, la société occidentale se fait de l'essence du sensé et du spirituel
 
Emmanuel Lévinas (François Poirié)

Direction de la centenaire Ecole Normale Israélite Orientale, formant des maîtres de français pour les écoles de l'Alliance Israélite Universelle du Bassin Méditerranéen. En communion quotidienne avec le docteur Henri Nerson, fréquentation de M.Chouchani, maître prestigieux -et impitoyable- d'exégèse et de Talmud. Conférences annuelles, depuis 1957, sur les textes talmudiques, aux Colloques des Intellectuels juifs de France.

 

J'ai été lié, après la guerre, avec un homme extraordinaire par la hauteur de sa pensée et par son élévation morale. Il est mort il y a quelques années en Israël. Il vivait tout près d'ici, c'était un médecin gynécologue. Il s'appelait Henri Nerson ou docteur Nerson. Mon livre Difficile liberté lui est dédié. C'est lui qui m'avait mis, aussitôt après guerre, en rapport avec un autre être exceptionnel, extraordinaire dans les sens et aussi au sens littéral du terme. Il n'était pas comme les autres: dans son apparaître, dans sa manière extérieure, il n 'appartenait pas à l'ordre de tout le monde. Il n'était pas clochard, mais il lui arrivait, d'après le commun des mortes, très commun, de ressembler à un clochard... Il s'appelait M. Chouchani, mais je ne suis pas sûr que ce fût son vrai nom.
 
Totalité et infini (préface à l'édition allemande)

Thèse de Doctorat ès Lettres en 1961. Professorat à l'Université de Poitiers, depuis 1967, à l'Université de Paris-Nanterre et, depuis 1973, à Paris-Sorbonne.

Totalité et Infini, essai sur l'extériorité, paru en 1961, ouvre un discours philosophique que prolongeaient Autrement qu'être ou au-delà de l'essence, en 1974, et De Dieu qui vient à l'idée, en 1982.
 
Exercices sur "La folie du jour"
Cet inventaire disparate est une biographie.Rapport avec autrui -dernière issue. D'un bout à l'autre du récit cette relation se rappelle. La perte des être aimés fut le chox même qui interrompt le bonheur ou, plus exactement, qui en invertit la félicité en étreinte étouffante de la solitude, la seule qui soit assurée.
 
 Tout est-il vanité? (1946)

Elle est dominée par le pressentiment et le souvenir de l'horreur nazie.

Il existe pour chaque génération un événement exceptionnel qui l'amène à la maturité. Il met en question les valeurs sur lesquelles les hommes vivaient et qui, jusqu'alors conservaient la puérilité des idées apprises ou reçues. L'événement entre avec cette épaisseur, avec ce format qui donne la certitude qu'un fait historique envahit votre vie. Il a un goût, incommunicable d'une génération à l'autre.
[...]
La souffrance inutile (Entre nous)
Voici la voie suivie par le signataire de ce livre. Une analyse qui feint la disparition de tout existant -et même du cogito qui pense- est envahie par le bruissement chaotique d'un exister anonyme, qui est une existence sans existant et qu'aucune génération n'arrive à surmonter. Il y a -impersonnellement- comme il pleut ou comme il fait nuit. Aucune générosité, que contiendrait, parait-il, le terme allemand de "es gibt" correspondant à il y a ne s'y manifestait entre 1933 et 1945. Il faut que cela soit dit!C'est peut-être le fait le plus révolutionnaire de notre conscience du XXe siècle -mais aussi un événement de l'Histoire Sainte- que la destruction de tout équilibre entre la théodicée explicite et implicite de la pensée occidentale et les formes de la souffrance et son mal puisent dans le déroulement même de ce siècle. Siècle qui en trente ans a connu deux guerres mondiales, les totalitarismes de droite et de gauche, hitlérisme et stalinisme, Hiroshima, le goulag, les génocides d'Auschwitz et du Cambodge. Siècle qui s'achève dans la hantise du retour de tout ce que ces noms barbares signifient. Souffrance et mal imposés de façon délibérée, mais qu'aucune raison ne limitait dans l'exaspération de la raison devenue politique et détachée de toute éthique.
Que parmi ces événements, l'Holocauste du peuple juif sous le règne d'Hitler nous paraisse le paradigme de cette souffrance humaine gratuite où le mal apparut dans son horreur diabolique n'est peut-être pas un sentiment subjectif. La disproportion entre la souffrance et toute théodicée se montra à Auschwitz avec une clarté qui crève les yeux.
[...]
Préface (Hors sujet)
Avoir conscience, c'est avoir du temps, c'est être en deçà de la nature, dans un certain sens ne pas encore être né. Un tel arrachement n'est pas un moindre être, mais la façon du sujet. Elle est pouvoir de rupture, refus de principes neutres et impersonnels, refus de la totalité hégélienne et de la politique, refus de rythmes ensorceleurs de l'art. Elle est pouvoir de parler, liberté de parole, sans que s'instaure derrière la parole prononcée une sociologie ou une psychanalyse qui recherche la place de cette parole dans un système de références et qui la réduise ainsi à ce qu'elle n'a pas voulu. D'où pouvoir de juger l'histoire au lieu d'attendre son verdict impersonnel.L'être humain se laisse bel et bien traiter en objet et se livre au savoir dans le vrai de la perception et dans la lumière des sciences humaines. Mais traité exclusivement en objet, l'homme est aussi maltraité et méconnu. Ce n'est pas que la vérité le blesserait ou serait indigne de lui. Mais le surgissement même de l'humain dans l'être est l'interruption de l'être persévérant dans l'être -et de la violence que dénotent un peu cette notion de persévérance et son conatus essendi-, le dés-inter-essement possible par l'humain éveillant la pensée d'emblée à un ordre plus haut que le connaître. Nous sommes hommes avant d'être savants et le demeurons encore après avoir beaucoup oublié.

 


Date de création : 30/12/2005 - 17:36
Dernière modification : 30/12/2005 - 18:11
Catégorie : Un homme, une vie
Page lue 5951 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Nouveauté


Levinas sur Kindle



Livres de Levinas pour liseuse Kindle


Recherche





Nouvelles RSS

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


^ Haut ^

Espacethique : l'aventure éthique de la responsabilité à partir de la vie et de l'oeuvre d'Emmanuel Levinas ©  2000-2017

Notice légale | Plan du site | Boutique en ligne @Store | Contact
Conformément à la Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site déclaré auprès de la CNIL le 4/11/2005 sous n°1131097
« Espacethique participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers amazon.fr/ . »







  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL