Le lieu de la morale et de l'élévation ne se trouve-t-il pas désormais au laboratoire?   Emmanuel Levinas, Le mot je, le mot tu, le mot Dieu

Emmanuel Levinas
+ Un homme, une vie
+ Oeuvre et écrits
+ Bibliographie
+ Lévinas de A à Z
+ Librairie en ligne
+ Un livre, un auteur

Espace philosophique

Dimension internationale

Outils pédagogiques

Dialogue

mchoilogo.gifMorceaux choisis - Socialité et justice

Justice bien ordonnée commence par autrui

Notre discours pédagogique ou psychagogique est rhétorique, dans la position de celui qui ruse avec son prochain. Et c’est pourquoi l’art du sophiste est un thème par rapport auquel se définit le vrai discours de la vérité ou le discours philosophique. La rhétorique qui n’est absente d’aucun discours et que le discours philosophique cherche à dépasser, résiste au discours, (ou y amène : pédagogie, démagogie, psychagogie). Elle aborde l’Autre non de face, mais de biais ; non pas certes comme une chose — puisque la rhétorique demeure discours et que, à travers tous ses artifices, elle va vers Autrui, sollicite son oui. Mais la nature spécifique de la rhétorique (de la propagande, de la flatterie, de la diplomatie etc.) consiste à corrompre cette liberté. C’est pour cela qu’elle est violence par excellence, c’est-à-dire une injustice. Non point violence s’exerçant sur une inertie — ce ne serait pas une violence — mais sur une liberté, laquelle, comme liberté précisément, devrait être incorruptible. A la liberté, elle sait appliquer une catégorie — elle semble en juger comme d’une nature, elle pose la question contradictoire dans ses termes : « quelle est la nature de cette liberté ? » Renoncer à la psychagogie, à la démagogie, à la pédagogie que la rhétorique comporte, c’est aborder autrui de face, dans un véritable discours. A aucun degré alors l’être n’est objet, il est en dehors de toute emprise. Ce dégagement à l’égard de toute objectivité signifie positivement, pour l’être, sa présentation dans le visage, son expression, son langage. L’Autre en tant qu’autre est Autrui. Il faut la relation du discours pour le « laisser être » ; le « dévoilement » pur, où il se propose comme un thème, ne le respecte pas assez pour cela. Nous appelons justice cet abord de face, dans le discours. Si la vérité surgit dans l’expérience absolue où l’être lui de sa propre lumière, la vérité ne se produit que dans le véritable discours ou dans la justice.

E. Lévinas, Totalité et Infini. Essai sur l’extériorité, Kluver Academic, Paris, 1996, 66-67.
(En savoir plus >>>)


— justice faite au premier-venu, proche et lointain —

Comment se fait-il qu’on puisse punir et réprimer ? Comment se fait-il qu’il y ait une justice ? Je réponds que c’est le fait de la multiplicité des hommes, la présence du tiers à côté d’autrui, qui conditionnent les lois et instaurent la justice. Si je suis seul avec l’autre, je lui dois tout ; mais il y a le tiers. Est-ce que je sais ce que mon prochain est par rapport au tiers ? Est-ce que je sais si le tiers est en intelligence avec lui ou sa victime ? Qui est mon prochain ? Il faut par conséquent peser, penser, juger, en comparant l’incomparable. La relation interpersonnelle que j’établis avec autrui, je dois l’établir aussi avec les autres hommes ; il y a donc nécessité de modérer ce privilège d’autrui ; d’où la justice. Celle-ci, exercée par les institutions, qui sont inévitables, doit toujours être contrôlée par la relation interpersonnelle initiale.

E. Lévinas, Ethique et Infini. Dialogues avec Philippe Nemo, Fayard, Paris, 1997, 84.


Date de création : 23/10/2005 - 22:09
Dernière modification : 23/10/2005 - 22:09
Catégorie : Morceaux choisis
Page lue 4140 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Nouveauté


Levinas sur Kindle



Livres de Levinas pour liseuse Kindle


Recherche





Nouvelles RSS

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


^ Haut ^

Espacethique : l'aventure éthique de la responsabilité à partir de la vie et de l'oeuvre d'Emmanuel Levinas ©  2000-2017

Notice légale | Plan du site | Boutique en ligne @Store | Contact
Conformément à la Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site déclaré auprès de la CNIL le 4/11/2005 sous n°1131097
« Espacethique participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers amazon.fr/ . »







  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL