La proximité de l’autre est signifiance du visage.   E. Levinas, Altérité et transcendance

Emmanuel Levinas
+ Un homme, une vie
+ Oeuvre et écrits
+ Bibliographie
+ Lévinas de A à Z
+ Librairie en ligne
+ Un livre, un auteur

Espace philosophique

Dimension internationale

Outils pédagogiques

Dialogue

outpedlogo.gifDroits de l'homme - Les Droits de l'autre homme

 

Accepter de répondre à une telle question nécessite la prise en compte de diverses variables :

  • la responsabilité éthique pour l'autre homme,

Levinas semble extraordinairement "préoccupé" par l'humanité et l'humanité de l'autre homme... celui habituellement qu'on ne reconnaît plus comme "appartenant au règne des êtres humains". Pour Lévinas, c'est au moment où les hommes ne reconnaissent plus l'autre-homme comme un des leurs... que le chien rétablit cette reconnaissance "insoutenable". C'est à mon sens audacieux. Mais il s'agit d'une audace qui dans la logique de Levinas ne peut être autre, sinon celle de replacer l'autre-homme au coeur de l'appel éthique.

  • l'accidentel de l'histoire,

L'accidentel de l'histoire nous ramène au moment des camps de rétention, alors que d'aucuns s'acharnaient à faire disparaître l'humanité, le chien est présenté comme celui qui reconnaît "son maître" (Cf. le dialogue entre Emmanuel Lévinas et Philippe Poirié, Difficile Levinas et Ethique et Infini ) et qui le rétablit dans sa dignité après avoir été victime d'injures dépréciatives.

Dans la tradition judéo-chrétienne, l'animal comme l'homme appartiennent dans l'ordre de la création au groupe des vivants. Ceux qui bénéficient du souffle de la vie. Seul l'homme dispose d'un libre arbitre. L'animal n'ayant à suivre que son seul instinct en qualité de créature divine. Le tour de force de Levinas, c'est de présenter ici "le plus fidèle compagnon de l'homme" comme celui qui manifeste la "non-indifférence pour l'autre homme" reconnaissant par-delà toutes les apparences (celles des prisonniers qui n'avaient plus apparence humaine) le seul vivant qui se tient debout au milieu de la création.

  • et l'éveil de la conscience.

Il est à noter que le récit de Bobby n'apparaît pas dans le cadre des récits "philosophiques", mais des récits "judaïques". C'est dans cette même tradition (rabbinique) que Lévinas peut présenter le coq comme l'animal le plus intelligent de la création, dans un autre de ses récits (commentaires talmudiques) puisqu'il est le seul à discerner le passage de la nuit au jour.

Ainsi, à l’instar du coq qui discerne entre le jour et la nuit, le chien est celui qui manifeste «une transcendance» dans le règne animal.

 

En résumé. Nul ne peut échapper au sentiment d'être responsable pour l'autre homme. Et celui qui prétend y échapper, doit s'attendre que même les animaux le rappelleront à cette exigence. Le "tu ne tueras pas" est prioritairement destiné à l'humanité de l'autre homme. Il va de soi qu'en accueillant cet interdit fondamental on ne peut que respecter tout l'ordre de la création et des créatures qui s'y trouvent.

Peut-on dire que les animaux ont un"visage"? La question invite plutôt à un "déplacement". Ce qui est sûr, c'est que les animaux participent à l'éveil de la conscience et à l'interpellation pour l'Infini. En ce sens, même sans libre arbitre mais suivant leur seul instinct, ils portent en eux l'appel éthique...

Pour prolonger cette réflexion on pourra se reporter entre autre à :
- Alain Finkielkraut, Elisabeth deFontenay, Des hommes et des bêtes, Tricorne Eds.
- E. de Fontenay , Le silence des bêtes. La philosophie à l’épreuve de l’animalité, Paris 1998.


Date de création : 23/10/2005 - 17:26
Dernière modification : 23/10/2005 - 17:26
Catégorie : Droits de l'homme
Page lue 4834 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Nouveauté


Levinas sur Kindle



Livres de Levinas pour liseuse Kindle


Recherche





Nouvelles RSS

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


^ Haut ^

Espacethique : l'aventure éthique de la responsabilité à partir de la vie et de l'oeuvre d'Emmanuel Levinas ©  2000-2017

Notice légale | Plan du site | Boutique en ligne @Store | Contact
Conformément à la Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site déclaré auprès de la CNIL le 4/11/2005 sous n°1131097
« Espacethique participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers amazon.fr/ . »







  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL