Espacethique : Emmanuel Levinas

http://espacethique.free.fr/

Citations E.Levinas (Espacethique|Citations)

citations.gif

Citations d’Emmanuel Lévinas

Citations présentes sur le site d'Espacethique et tirées de divers articles et/ou ouvrage du philosophe.

Thématiques et mots clés : responsabilité, justice, prochain, altérité (autre), temps, mort, lieu, féminin, sacré, visage, etc.



A propos du Struthof

- Faire des lois, créer des institutions raisonnables qui lui éviteront les épreuves de l'abdication, voilà la chance unique de l'homme.

Altérité et transcendance

- L’humain c’est [...] sa possibilité de redouter l’injustice plus que la mort.

- La proximité de l’autre est signifiance du visage.

- La proximité de l’autre, origine de toute mise en question.

De l'Un à l'Autre

- L'humain c'est la possibilité de redouter l'injustice plus que la mort.

Diachronie et représentation

- Responsabilité pour l'autre jusqu'à mourir pour l'autre.

Difficile liberté

- La femme accueille son partenaire masculin toujours de face.

En découvrant l'existence

- La conscience de mon injustice se produit quand je m’incline non pas devant le fait, mais devant Autrui.

Ethique comme philosophie première

- La mort affecte de droiture imparable le visage du prochain.

- Question par excellence ou la question de la philosophie. Non pas: pourquoi l'être plutôt que rien, mais comment l'être se justifie.

La conscience non-intentionnelle

- Etre ou ne pas être, ce n'est probablement pas là la question par excellence.

La proximité de l'autre

- La socialité est pour moi le meilleur de l'humain. Elle est cette altérité du visage qui m'interpelle.

- La venue de l'humain à l'éthique passe par cette souffrance éthique, trouble qu'apporte tout visage, même dans un monde ordonné.

La souffrance inutile

- L'interhumain proprement dit est dans une non-indifférence des uns aux autres, dans une responsabilité des uns pour les autres.

Philosophie, Justice et Amour

- L'éthique, c'est l'humain en tant qu'humain.

L'asymétrie du visage

- Faire entrer les clochards dans la maison. C'est le plus difficile, parce que les clochards salissent les tapis.

- Qu'est-ce que l’humain ? C'est là où l'autre est l'indésirable par excellence, où l'autre est le gêneur, ce qui me limite.

Le Moi et la Totalité

- Le mal engendre le mal et le pardon à l'infini l'encourage. Ainsi marche l'histoire.

- Pour que je sache mon injustice -pour que j'entrevoie la possibilité de la justice- il faut une situation nouvelle: il faut que quelqu'un me demande des comptes.

Le mot je, le mot tu, le mot Dieu

- Le lieu de la morale et de l'élévation ne se trouve-t-il pas désormais au laboratoire ?

Le philosophe et la mort

- Sans savoir nager, se jeter à l'eau pour sauver quelqu'un, c'est aller vers l'autre totalement.

Le temps et l'autre

- Autrui en tant qu'autrui n'est pas seulement un alter ego; il est ce que moi, je ne suis pas.

- La sexualité, la paternité et la mort introduisent dans l'existence une dualité qui concerne l'exister même de chaque sujet.

- L'avenir c'est l'autre. La relation avec l'avenir, c'est la relation même avec l'autre.

L'Idée de Culture

- La proximité du prochain est la responsabilité du moi pour un autre.

L'ontologie est-elle fondamentale ?

- Autrui est le seul être que je peux vouloir tuer.

- Comprendre une personne c'est déjà lui parler.

Pour une philosophie de la sainteté

- Chaque fois que quelqu'un meurt, c'est l'ensemble de l'humanité qui en est responsable

- Le féminin dans l'humain est promesse de l'avenir.

Totalité et Infini

- Devant la faim des hommes la responsabilité ne se mesure qu’« objectivement ». Elle est irrécusable.

- Devant la faim des hommes la responsabilité ne se mesure qu’« objectivement ». Elle est irrécusable.

- L’accueil du visage se produit, d’une façon originelle, dans la douceur du visage féminin.

- L’essence de la raison consiste à mettre l’homme en question et à l’inviter à la justice.

- L’éthique est l’optique spirituelle.

- La liberté consiste à savoir que la liberté est en péril.

- La morale commence lorsque la liberté, au lieu de se justifier par elle-même, se sent arbitraire et violente.

- Mourir pour l’invisible – voilà la métaphysique.

- Se rapporter à l’absolu en athée, c’est accueillir l’absolu épuré de la violence du sacré.


Divers

- La femme «accueille son partenaire masculin toujours de face».

- La femme «accueille son partenaire masculin toujours de face».

- L'idée de responsabilité naît de la justice rendue au proche et au lointain

- S'approcher d'autrui, c'est s'approcher de l'autre à l'infini et ce, sous le regard du tiers.